fbpx
Crise de lames

Crise de lames

Hebeloma sp. – Lames d’Hébélome

Le saviez-vous ? Les champignons pleurent quand on les coupent ! En réalité, on appelle lames pleureuses le fait que certains champignons produisent une sorte de rosée sur le bord des lames. Ces gouttes se remplissent de spores et en séchant, elles provoquent les amas caractéristiques, comme sur ce cliché, où l’on distingue bien la couleur brune de ces millions de cellules reproductrices.

Le 10 octobre 2015 à Chenevelles (Vienne, France)

 

 

Le myxo sur le mycète

Le myxo sur le mycète

Le myxo sur le mycète

Plasmode de myxomycète sur Antrodia albida

C’est une pousse assez spectaculaire de ce qui pourrait être un Polypore blanchâtre (Antrodia albida), une couche de plusieurs mètres le long d’un grand chêne tombé après la tempête Klaus qui dévasta le massif forestier des Landes. Puis avec l’âge, après plusieurs mois, le polypore jaunit et commence à pourrir. C’est à ce moment qu’un myxomycète décide d’étendre son plasmode en fines veines jaunes, aux fi ns d’en explorer la surface pour se nourrir des spores et bactéries recouvrant le champignon.

Le 22 décembre 2013 à Morcenx (Landes, France)

 

 

Paysage « sur-marin »

Paysage « sur-marin »

Paysage « sur-marin »

Phlebia merismoides syn. Phlebia radiata – Mérule radiée

Des anémones accrochées aux rochers au fond des océans ? Plutôt un champignon, la Mérule radiée, qui se déploie en une croûte sur le bois mort qu’elle dévore tandis que les replis orange portent les spores nécessaires à sa reproduction.

Le 4 décembre 2016 à Saint-Sauvant (Vienne, France)

 

 

Soleil noir

Soleil noir

Panaeolus sp. – Lames et lamelles de Panéole

Une observation formelle : privé de son pied détachable et vu de dessous, ce Panéole révèle l’architecture circulaire classique des champignons à lames. Jouant le contre-jour avec le soleil et malgré la chair sombre de cette famille de champignons, la lumière traverse, tant bien que mal, le chapeau de ce spécimen fragile. Entre nuances circulaires et volutes des lames, je ne peux m’empêcher d’interpréter cela comme l’iris d’une créature fantastique ou un soleil sombre dardant ses rayons.

Le 31 octobre 2017 à Sèvres-Anxaumont (Vienne, France)

 

 

Abstraction fongique

Abstraction fongique

Abstraction fongique

Boletus queletii – Bolet de Quélet (coupe)

Dans la grande famille des Bolétales, se trouvent tous les Cèpes et Bolets, les plus recherchés par les gastronomes (Cèpe de Bordeaux) comme les immangeables (Bolet de fiel) ou les franchement toxiques (Bolet Satan). Leur point commun : pas de lamelles sous le chapeau mais des tubes pour libérer les spores. Ici, la coupe d’un Bolet de Quélet révèle les couleurs étonnantes de ce Bolet : pied jaune, extrémités des tubes rouges et une chair bleuissante qui, n’en déplaise à certaines croyances, n’est en rien un signe associable à une toxicité ou une comestibilité.

Le 18 septembre 2015 à Saint-Julien-l’Ars (Vienne, France)

 

 

Pin It on Pinterest